ADMIRAL T fait du Zouk

Voilà ce qu’on appelle un virage à 360 ° ! Il est vrai que Daly avait anticipé le pas en 2013 en rendant hommage à Patrick Saint-Eloi. Une réussite qui a bien value que je la référence dans ma playlist Android car oui, j’achète des morceaux (surtout des artistes locaux) et milite pour l’utilisation des voix légales de téléchargement. Bref, Admiral T déclare enfin sa flamme à la musique de son île et me rend fier ! En plus de faire les choses, il fait les choses bien. Christy ne s’imbrique pas dans ce dédale des Zouk Love tellement modernes qu’on en perd nos racines. Il aborde un vrai Zouk Traditionnel chanté en créole. Le texte amoureux qu’il adresse à sa femme actrice dans le clip lénifie sa voix roque tellement habituée à la rigidité du genre Dancehall. Un pur décollage vers d’autres cieux : « Si’w Enmé Mwen »

 

Tout chauvinisme gardé, ce titre me rappelle que les Antilles possèdent l’une des plus fortes, des plus belles et surtout des plus abouties des identités musicales des petits territoires ou mieux, des petites cultures mondiales.

Un clip selon une vraie storyboard

Jessica ne voit pas son mari qui essaye de comprendre pourquoi elle l’ignore. Une storyboard qui livre une belle morale sur le comportement des jeunes sur la route. Mais Admiral T, non, on ne veut pas te perdre !!!

Admiral T l’exemple, Admiral T le maître, Admiral T le visage de la Guadeloupe comme on l’aime, telle qu’on voudrait la voir, mais surtout Christy Campbell le comédien, l’Acteur dont la performance théâtrale dans le clip rappelle le film  Neg Marron de Jean-Claude Flamand Barny en 2006. Et voilà que me prend l’envie de revoir Admiral T comme acteur sur grand écran. Un mot me vient en tête, Talent. Puis un autre, Maturité. Et pourquoi se limiter à ces deux mots quand puissance, évolution, regain, love réclament leur droit d’exposition dans cette chronique. Ca parle d’amour, ça montre l’amour, ça sue la fidélité, on survole les terres Voulzyennes et on en tire le constat qu’Admiral T a mûri, et devient véritablement l’emblème d’une génération. Je reste bluffé par son interprétation du désarroi, de la détresse à la fin du clip. Par la profondeur de son regard exprimant une telle vérité. L’auteur, l’interprète, l’acteur : tout y est.

Quelques fausses notes

A 2:40 minutes, on lit une phrase sur les lèvres du désormais zoukeur : « Qu’est ce qui se passe ? ». Il se passe que France-Antilles une fois de plus ne publie pas en UNE la réforme pénale de Christiane Taubira mais placarde un terrible fait divers pour changer des bonnes habitudes. Une page assez représentative de la multiplicité des événements tragiques mais aussi du niveau des informations diffusées.

Au début de la vidéo sur Youtube, apparait un logo : Elite Base. Google propose des liens de jeux…. Rien dans l’A propos de Mister T, alors je me dis que ce logo a certainement une très bonne raison de se présenter en préambule avec l’effet sonore d’une épée Star Wars.

Parmi les Grands

Eu égard à tout ce qu’il a fait auparavant, ses morceaux, ses prestations, ses engagements sociétaux et tout le reste ; avec ce seul morceau, Admiral T saute les marches de la progression et se place carrément au rang de Jacob Dévarieux ! Aujourd’hui, je le dis ; je le regarderai autrement et parlerai de lui comme je le fais pour Jacob, Jocelyne, Edith, Gilles, N’jie, Tanya, PSE.

Admiral T confirme son identité musicale, son ouverture d’esprit et excelle dans un nouveau style. On peut considérer que ce morceau marque vraiment un tournant dans la carrière musicale du jeune trentenaire qui j’espère ne fera pas appel à un exorciste pour retrouver trop vite son chemin vers le Reggae. Et pour la chute : j’ai acheté le morceau via Play Musique Android.

LS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *