KALASH DETRÔNE ADMIRAL T

N’en déplaise aux Guadeloupéens qui se réfugient dans le chauvinisme à la moindre comparaison d’un des leurs, le chanteur-rappeur martiniquais Kalash a complètement détrôné le tellement redouté Admiral T. Ce dernier qui lui-même fut bouleversé par l’arrivée de Nicy, Pompis. Alors certes, Christy Campbell est une bête de scène et détient la sympathie presque totale du public, mais Kalash semble en voie de le plonger dans une obsolescence sans précédent.

 

Aujourd’hui il n’y en a plus que pour « Bando » et « Plézi » les deux derniers hits du Kalash. Diffusé en moyenne 7 fois par jour sur les radios antillaises ce n’est plus un succès c’est de la surchauffe. Ce qui fait le succès de « Bando » c’est son goût de RAP US. Pour une oreille ignorante, on ferait à peine la différence entre le flow de Kalash et celui de Young Thug ou Future.

  • Youtube

Kalash arrive dans l’univers dancehall à l’air où Youtube est devenue la première chaîne au monde. Plus besoin comme à l’époque de son doyen Admiral T d’espérer une journée entière que son clip soit diffusé sur RFO, aujourd’hui le média web nous offre du prêt-à-regarder. Parmi tous les chanteurs antillais tous styles confondus (zouk, dancehall,soca,compa) les vidéos de Kalash sont celles qui réunissent le plus de vues. On peut dire en effet qu’il est l’artiste le plus populaire en termes de notoriété mais pas uniquement. Là où je suis d’autant plus étonné, il « met tout le monde d’accord ». Je ne sais pas si un chanteur de dance hall a déjà eu autant de succès tant chez les garçons que chez les filles. L’expérience en boîte de nuit est incontestable, toutes les filles veulent danser sur « Independant gyal » l’un des seuls morceaux du genre qui parle des femmes indépendantes, entrepreneures, belles, bosseuses bref dont le succès n’est pas l’adage de la promotion canapé. En réconciliant certaines filles avec la dance hall, Kalash jouit vraisemblablement d’une meilleure visibilité.

 

  • Le Message

S’il a autant de succès aujourd’hui c’est parce qu’en parlant de son expérience il motive les jeunes et les poussent à croire en leur rêve. Un message qui touche aussi bien le jeune aspirant ingénieur aéronautique que le celui qui voudrait passer de dealer à vendeur de légumes sur le marché ; celui qui rêve tout simplement de se réinsérer dans la société. Le martiniquais rassemblent bien entendu une majorité de jeunes, mais le plus étonnant c’est qu’il conquiert également la génération de nos parents qui sont sans doute très nombreux à chanter « Bando » en pensant qu’il s’agit de ça : BANDO kalash

Certes Admiral T faisait passer ces messages à l’époque mais son virement commercial qui lui a été reproché a sans doute affecté sa carrière mais pire, l’annulation de nombreux concerts en France à cause de ses morceaux homophobes underground n’ont pas servi son succès. Pour le moment Kalash ne connait pas ce type de dérapage, il parle aux jeunes car s’amuse comme eux, fume comme certains et bien sûr son âge 27 ans permet une certaine identification.

Un secret entre vous et moi, il aurait été payé 15 000 euros pour une prestation en Guyane ; apparemment. Je suis prudent en faisant usage du conditionnel, ça m’évitera les poursuites.

En gros ce n’est pas une question de chance, mais Kalash a tout compris. Il maitrise son image en s’affichant avec Booba (influence) et maitrise son public. Entre sexe, motivation, des collaborations intéressantes Kalash est éminemment le chanteur du moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *