Stop calvitie, une solution miracle en Guadeloupe

Rappelez-vous en 2014 je vous parlais de ma calvitie dans un article qui me tenait à coeur… enfin plutôt de celle des autres qui n’assument pas et trouvent des techniques pour la masquer. La solution que j’avais découvert pour les noirs était la dermopigmentation capillaire dont je soupçonnais la pratique chez des célébrités telles que Matt Pokora #supputation ou Xavier Delarue #affirmation qui lui ne laisse planer nul doute tant il a forcé sur la densité de la teinte.

A l’époque, j’avais fait faire deux diagnostics dans deux cliniques spécialisées à Paris et les prix m’avaient laissé traîner en orbite autour de l’idée. Croyez-moi ou pas, j’assume complètement de perdre mes cheveux et je dois vous dire que je trouve que ça me va plutôt bien. Néanmoins, il y a quand-même quelques inconvénients. Il faut se raser régulièrement pour supprimer l’irrégularité de la repousse, ce qui agresse le crâne à force de rasages rapprochés. Je porte souvent des casquettes pour protéger ma tête des coups de soleil car oui les noirs aussi y sont aussi exposés.

Et même si je me trouve beau avec ma calvitie ; et non je dis pas crâne rasé pour utiliser un euphémisme ; j’ai été tenté par la dermopigmentation en 2014. Puis ça m’a passé, pour revenir me titiller quand j’ai vu le résultat ultra réussi sur un pote pour qui la perte de cheveux était plus difficile à vivre. Mais guess what, ce qui m’a le plus surpris c’est qu’il a réalisé sa dermo dans une clinique en Guadeloupe… oui oui en Guadeloupe chez Nouvel Hair Clinic me dit-il. J’eus envie de hurler tant ça me parut invraisemblable qu’il y ait une clinique spécialisée ici.

Alors, quelques jours plus tard je me suis rendu à Nouvel Hair Clinic à Baie Mahault pour discuter avec la praticienne et surtout pour avoir d’autres exemples très concrets. Première chose, clinique très propre et aseptisée ce qui me rassure car je me sens dans un lieu sain et professionnel avec salle d’attente, cabinet privatif, table « d’opération » etc… tout ce qui ressemble à une vraie clinique esthétique.

La praticienne se présente et s’enquiert de mon cas, tout se passe comme si j’étais dans un cabinet médical et je suis d’avantage rassuré quand je découvre que la professionnelle a une longue carrière d’infirmière libérale sur son board d’expérience. Après une évaluation qui dure trente minutes, ajouté à cela une explication du processus pendant trente autres minutes suivis d’échanges plus personnels, je suis conquis. En 2014 la question était : où puis-je le faire, aujourd’hui c’est : est-ce que je le fais ? Je n’ai pas encore pris ma décision mais plus pour des questions de budget que de convictions car nul doute que je le ferais pratiquer en Guadeloupe #fosapéyila.

Plusieurs hommes en Guadeloupe et Martinique sont passés par cette clinique et les résultats sont impressionnants ; voilà quelques images avec résultat Avant/Après :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *