#weekendguadeloupe

Je n’en parle pas parce que je suis originaire de Vieux-Habitants, si j’en parle c’est parce que j’ai kiffé retourner à la Grivelière après plus de 15 ans au moins. Le dernier souvenir que j’en ai date des années adolescentes lors desquelles j’étais trop occupé à soigner mon acné pour m’intéresser au café et aux esclaves qui ont vécu à 5 km de l’endroit où j’ai grandi.

Ce vendredi j’ai passé la nuit chez ma mère et donc j’ai profité de cette brève habissoise pour revisiter le site historique de la Grivelière. Dit comme ça, ça n’a pas l’air sexy mais je vous assure… c’est grave sexy. Niché en pleine forêt tropicale, ce site cher à sa commune ne produit plus de café destiné à la commercialisation mais produit un café arabica bourbon rare. Une visite  guidée juste assez courte (1h) avec dégustation en fin de parcours. Condensée et pleine d’infos essentielles sans trop de détails historiques, juste de la culture générale et les guides sont top ! Sans être un fan de café je dois avouer y être plutôt allé pour le lieu ; 7€ 50 la visite. La météo n’était pas assez clémente pour m’offrir une escapade à la cascade paradise mais la rivière à deux pas du site touristique a eu son effet relaxant. Next Time !

Une super idée de sortie entre amis, des espaces vastes de verdures peuvent accueillir des groupes de pique-nique. Soyez prudents sur la route étroite et arpentée pour y accéder. Le paysage est oufissime. Voilà quelques photos.

Allez-y !

 

img-20161119-wa0014 img-20161119-wa0016
griveliere

tour10a-griveliere-cacao-guadeloupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *